Logements

FAR

LES GRANDS VERGERS Construction de 15 logements sociaux à La Fare les Oliviers MONTANT DES TRAVAUX : 1.35 M€HT EQUIPE : Daragon Gautier Architectes (mandataire) Sud étude Engineering (BE TCE) MISSION : Complete LIVRAISON : Prévue 2016 LABEL : Habitat et environnement CLIENT : Famille Provence A l'ouest de la commune de la Fare les Oliviers, entre la RN 113 et un tissu résidentiel, le programme se développe reparti sur trois plots appelés "villa". La zone d'accès au projet se fait depuis le Nord de la parcelle avec un espace de parking. Le reste de la parcelle est réservé aux piétons. Tous les logements de ces villas en R+1 sont accessibles depuis le RDC de manière indépendante. Ils sont traversant ou à double orientations. Chaque logement possède un espace extérieur soit par un principe de loggia protégée pour le confort d'été soit par des jardins en prolongation des séjours du RDC. Chaque "villa" est fragmentée grâce à l'utilisation de 2 matériaux différents le bois et l'enduit. Un principe d'emboitement permet de fractionner la volumétrie. Les toitures terrasses sont plantées en grande partie pour favoriser la rétention d'eau et le confort thermique des logements en étage. Les espaces extérieurs sont aménagés avec la réutilisation des oliviers déjà existant sur la parcelle et par la création de haies au végétal méditerranéen.

EUT

Construction de 21 logements sociaux à Aix en Provence MONTANT DES TRAVAUX : NC EQUIPE : Daragon Gautier Architectes (mandataire) Sud étude Engineering (BE TCE) Igetech (acousticien) MISSION : Complete LIVRAISON : Prévue 2016 LABEL : Habitat et environnement CLIENT : Pays d’Aix Habitat Le projet propose une construction cohérente, agréable à habiter, comportant la réalisation de logements adaptés aux personnes à mobilité réduite. Le programme de construction comporte 21 logements (13 T2 et 8 T3) et un parc de stationnement semi enterré comportant 21 places. Tous les logements desservis par un principe de coursive, sont traversants et possèdent un espace privatif extérieur de dimensions généreuses. Le bâtiment se dessine au travers de lignes horizontales matérialisées par le socle et les nez de dalle. Le parc de stationnement est implanté dans le socle qui constitue l’assise du bâtiment et permet de surélever les espaces habités du niveau de la rue. La continuité du niveau haut du mail planté facilite la liaison avec les espaces verts existants. Cette prolongation renforce et agrandit les espaces de sociabilité à l'ombre des platanes.

LIB

BOULEVARD DE LA LIBERATION Réhabilitation lourde de 4 logements et un commerce en centre ancien à Marseille MONTANT DES TRAVAUX : 450.000 €HT EQUIPE : Daragon Gautier Architectes MISSION : Complete LIVRAISON : Prévue 2016 CLIENT : Marseille Habitat et Citya Suite à l’arrêté de péril notifié par la Ville de Marseille, la réhabilitation de l’immeuble a été confiée à MARSEILLE HABITAT, dans le cadre d’une procédure d’Eradication de l’Habitat Indigne. Le programme prévoit la mise en conformité et la réhabilitation complète des parties communes et privatives. Le projet s’est attaché à réorganiser de manière agréable les plans des 4 logements, avec les pièces principales côté rue et les chambres coté cour. Un soin particulier a été apporté à la réparation et à la mise en valeur de la façade principale en pierre de taille dont les modénatures ont été abîmées par des désordres structurels.

OLI

Construction de 11 logements sociaux à Marseille MONTANT DES TRAVAUX : 1.26 M€HT EQUIPE : Daragon Gautier Architectes (mandataire) ICA Ingénierie (BE TCE) MISSION : Complete LIVRAISON : 2014 LABEL: THPE CLIENT : Logirem Le programme de construction du terrain chemin du vallon des Tuves, est le suivant : 11 logements constitués de types T2, T3, T4 et T5. Le Maître d’Ouvrage a souhaité, dans cet environnement, promouvoir un habitat de qualité à échelle réduite. Le terrain, propriété de LOGIREM, d’une surface de 5 342m2, est bordé par les chemins du vallon des Tuves et du vallon des Pins. En raison de l’importante déclivité du terrain, l‘opération projetée est localisée en partie inférieure du terrain en bordure du chemin des Tuves. Le travail en plan, coupe et élévation, privilégie la fragmentation de la volumétrie, adaptée au caractère vernaculaire des bâtiments proches. - Organisation du bâtiment en L permet d’éviter l’effet de masse frontalement à la voie et améliore l’exposition solaire des logements. - Création d’étages d’attiques en retrait, qui limitent visuellement la hauteur du bâtiment et offrent de grandes terrasses aux logements du dernier niveau. - Création d’ombrières qui protègent les terrasses du dernier niveau. - Jeux de volumes des loggias, dont le traitement est différencié, qui accentuent la fragmentation de la volumétrie et reprend la typologie des volumes bâtis existant dans l’environnement proche. - Implantation irrégulière des ouvertures des chambres et cuisines sur les façades latérales.

FRN

RENOVATION lourde de deux immeubles à Marseille MONTANT DES TRAVAUX : 0.7M €HT EQUIPE : Daragon Gautier Architectes (mandataire) - Polystructure MISSION : Complete LIVRAISON : 2019 CLIENT : Soleam Le programme de la rénovation lourde de 2 immeubles en centre historique de Marseille dans la ZPPAUP Belsunce comprend : La création de six appartements dont quatre de type 3 et deux de type 1 et la rehausse de la toiture du bâtiment sur rue. Dans le cadre du projet, les façades sont conservées ainsi que la structure bois et les escaliers existants, le reste du bâtiment est démoli et reconstruit à l’identique en respectant les préconisations de la ZPPAUP et de l’architecte des bâtiments de France. En façade sur rue, les menuiseries sont remplacées à l’identique et les clés passantes sur chambranle sont restaurées. Les planchers existants sont déposés et des bacs collaborant sont mis en œuvre en remplacement. En façade sur cour, les balcons existants sont démolis et des balcons filants en structure métallique sont recrées avec des modénatures de serrurerie identique à l’existant. Le bâtiment sur cour plus récent est rénové a l’intérieure de son gabarit actuel. Les balcons filants en façade Nord sont conservés et restaurés. L’intégralité des fluides et des réseaux sont repris en respectant la règlementation thermique élément par élément.